Réponses

Après votre convalescence, vous pouvez petit à petit recommencer à manger ce que vous voulez, sauf si votre médecin exige que vous suiviez un régime particulier.

 Il faut que vous sachiez, cependant, qu'en raison de l'étroitesse de l'iléon, les aliments riches en fibres peuvent parfois provoquer des obstructions, en particulier au cours des six à huit semaines qui suivent l'opération. Si vous ressentez des crampes, de la diarrhée, des nausées ou que vous vomissez, appelez immédiatement votre médecin ou l'infirmière stomathérapeute qui vous suit.

Vous pouvez éviter d'avoir des problèmes en suivant ces conseils simples :

  • Mâchez bien les aliments.
  • Buvez beaucoup d'eau ou d'autres liquides, au moins 6 à 8 verres (1,5 à 2 litres) par jour.
  • Limitez au départ, puis réintroduisez progressivement les aliments riches en fibres, tels que :[1]
    • le céleri ;
    • le pop-corn ;
    • les légumes de la famille des crucifères : choux, brocolis, choux-fleurs, choux de Bruxelles, choux kale ;
    • la noix de coco ;
    • les ananas crus ;
    • la salade de chou ;
    • les raisins secs, pruneaux et autres fruits secs ;
    • les champignons ;
    • les fruits à coque et les graines ;
    • les pousses de salades ;
    • les pois ;
    • les épluchures comestibles de légumes et de fruits, tels que les pommes.

Gardez à l'esprit que tout le monde ne réagit pas de la même façon aux aliments et que toute restriction alimentaire peut être temporaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.